Le «vice» intemporel du gouvernement allemand de discriminer et de persécuter les minorités.

Section:
CAP LC logo

Discours de CAP LC (Coordination des Associations et des Partiuliers pur la Liberté the Conscience) lors de la 46ème réunion du Conseil des Droits de l'Homme sur la discrimination religieuse perpétrée par le gouvernement allemand.

Chère Madame Presidente

En Allemagne, l'État continue de discriminer les religions minoritaires en tolérant l'utilisation des tristement célèbres "filtres à sectes" depuis des décennies.

Les organismes gouvernementaux et les fonctionnaires allemands poursuivent des pratiques qui ont une grande portée et qui sont largement répandues, aucun professionnel en Bavière ne pouvant postuler à une offre gouvernementale sans signer un “filtre à sects”.

Ces “filtres à sects” tolérés et pratiqués par le gouvernement sont reproduits par le monde du commerce allemand par précaution pour ne pas perdre de marchés. L'Allemagne est en train de devenir un centre d'attention pour différents mandats, car sa discrimination religieuse contre les scientologues affecte la liberté de religion ou de croyance, les droits des minorités, le droit à la vie privée des citoyens allemands.

Tout ceci affecte également les droits des enfants, qui deviennent sujets à une discrimination parrainée par l'État dans les écoles, souffrant de déclarations désobligeantes des enseignants sur la religion de leurs parents.

Nous demandons respectueusement au CDH et au HCDH de rappeler l'Allemagne à l'ordre et de s'engager dans un dialogue constructif et sans préjugés avec la Scientology, avec l'aide du Haut-Commissariat aux droits de l'homme, afin de surmonter tout malentendu et tout acte répréhensible de la part du gouvernement allemand.

Merci

Source: freedomof con science.eu


CAP LC (Coordination des Associations et des Partiuliers pur la Liberté the Conscience) is the French partner of the European Federation for Freedoim of Belief (FOB).

Étiquettes